Boulevard Leopold III, 1030 Bruxelles
+0496/112.360
info@wordsandbusiness.be

Le Podcast de A à Z

Utilisez les bons mots. Dopez vos ventes.

Le Podcast de A à Z

words & business podcasting

Avez-vous déjà pensé à faire un podcast pour dynamiser et communiquer votre contenu ?

Si ce n’est pas le cas, lisez ce qui suit …

Pourquoi le Podcast ?

Le podcast peut attirer de nombreux leads.

Il vous permet d’atteindre des personnes peu consommatrices des chaînes Youtube ou des supports écrits tels qu’un blog.  

En effet, vos clients font – peut-être – partie de cette audience qui utilise essentiellement du contenu portable.

Et le seul moment qu’ils ont pour le consommer, c’est dans la voiture ou les transports en commun.

Par ailleurs, les podcasts peuvent générer du trafic sur votre site. Chaque podcast pointe un lien vers votre blog.

Comme votre blog se trouve généralement sur votre site, il encourage vos auditeurs à aller visiter votre site à la fin de chaque épisode.

Et ce n’est pas TOUT : l’avantage d’un podcast, c’est que vous pouvez l’écouter sur pratiquement n’importe quel appareil.

Vos clients n’ont pas forcément besoin d’être en voiture, ni d’avoir une radio pour les écouter.

C’est un type de contenu (sous format MP3) qu’ils peuvent directement écouter sur leur smartphone ou leur tablette. Ils peuvent consommer votre contenu sur demande et à tout moment …

Enfin, en parlant à l’oreille de vos clients, vous développez un lien privilégié et intime avec eux.

L’engagement sera d’autant plus fort qu’ils auront l’impression d’avoir l’exclusivité de votre contenu.

C’est là que le Podcast peut booster votre visibilité.

Pour commencer…

podcast

Le sujet de votre podcast

Quand vous débutez, tâchez de savoir DE QUOI vous souhaitez parler dans votre podcast.

Si vous faites un blog sur la cuisine orientale, vous savez déjà de quoi vous allez parler.

Mais si vous travaillez dans un secteur plus ciblé, il faudra alors aborder le sujet de manière plus créative.

Par exemple, si vous traitez de copywriting financier, ce serait peu intéressant de traiter vos podcasts sous cet angle uniquement.

Parler d’un problème financier en vogue peut, en revanche, susciter plus d’intérêt chez des lecteurs focalisés sur leur épargne…

Mais ce qui me paraît le plus important : parlez d’un sujet qui vous passionne et que vous maîtrisez.

Votre contenu 

Comme pour un blog, vous devez vous assurer d’avoir du CONTENU en réserve. Assez pour enregistrer entre 10 et 15 épisodes.

Pour cela, je vous propose d’établir un CALENDRIER des épisodes que vous comptez enregistrer. Ainsi, vous définissez, dès le départ, un fil conducteur pour votre podcasting et optimisez vos chances de fidéliser vos auditeurs.

Ensuite, vous pouvez vous inspirer de podcasts comparables sur iTunes, et évaluer leur popularité (si possible).

C’est une bonne manière de voir si votre contenu a le potentiel pour intéresser des gens. Mais encore, cela peut être un frein inutile. Qui dit que vous n’êtes pas le premier à traiter de ce sujet ?

Se distinguer de la masse, c’est aussi proposer du contenu peu (ou pas encore) disponible…

Le format et la durée de votre contenu

Ensuite, quel format donnerez-vous à vos épisodes.

Il y a plusieurs manières de structurer son contenu. En voici quelques exemples :

  • En solo
  • Interview
  • En groupe
  • Récit/ Histoire

Pour ce qui est de la durée, je suggère de commencer des épisodes pas trop longs, du style entre 5 et 10 minutes.

Cela prend du temps pour « enregistrer » votre contenu, et puis si vous le faites en solo, vous allez vite voir que cela demande PLUS d’investissement qu’à plusieurs.

Enfin, si vous le faites en solo, c’est moins dynamique qu’à 2 ou 3, et vos lecteurs peuvent trouver cela long si vous excédez les 15-20 minutes.

Comment présenter votre podcast…

podcast

L’illustration de votre podcast

La toute première impression est toujours la plus importante.

Il ne faut donc pas négliger la manière dont vous illustrez votre compte podcast.

N’hésitez pas à utiliser une image de grande taille pour qu’elle soit facilement visible, quelle que soit la dimension.

Pour ce faire, vous pouvez engager un graphiste, ou bien le faire par vous-même.

Si vous optez pour la seconde option, vous pouvez passer par le site Canvas.

Vous y aurez accès à une banque de données d’image assez large et pourrez la retoucher directement depuis le site.

C’est simple, gratuit et tout ce que vous avez à faire, c’est ouvrir un compte.

Le nom de votre podcast

Il doit être clair et évoquer facilement l’objet de son contenu.

A première vue, les auditeurs devraient saisir le sujet traité par votre podcast, rien qu’à partir de son nom.

Pas besoin d’utiliser un long nom ultra-descriptif.

Vous pourrez toujours l’associer à un sous-titre plus explicite, voire même une description.

La description de votre podcast

Comme expliqué plus haut, la description complète et adoube le nom de votre podcast.

N’hésitez pas à utiliser autant de mots-clés et d’expressions pertinente que possible.

Votre description sera mieux référencée sur les sites spécialisés ou de recherche.

Non seulement le référencement de votre podcast sera optimisé, mais pleins de gens pourront le retrouver facilement – surtout si votre podcast est tout récent.  

Mais avec quel matériel?

Audacity

Pour vous lancer dans le podcasting, vous aurez besoin de 2 appareils :  un microphone et un logiciel d’enregistrement audio.

Et la bonne nouvelle, c’est que vous n’aurez pas à vous ruiner pour bien « vous équiper ».

Microphone USB

D’une part, vous devrez acheter un microphone USB. Tous les ordinateurs sont munis d’un port USB, donc vous n’aurez aucun problème de comptabilité.

Pourquoi acquérir un microphone alors que tout ordinateur est muni d’un micro intégré ? Justement. Je vous déconseille fortement de l’utiliser pour faire un podcast. La qualité audio serait médiocre.

Si vous souhaitez vraiment délivrer des épisodes de qualité et professionnels, alors optez pour un microphone USB.

En outre, ce n’est pas le prix de ce type de matériel qui devrait vous arrêter : pour 25-30 euros, vous pouvez déjà faire l’acquisition d’un microphone de qualité, accompagné de tout le matériel (filtre anti-pop, bras de suspension, etc.).

Lequel choisir ? Il y en a pour tous les goûts. Vous pouvez vous renseigner auprès de professionnels ou bien aller directement sur Amazon.

Logiciel d’enregistrement audio

Le logiciel d’enregistrement audio vous permet d’enregistrer le son à partir de votre microphone et de l’exporter au format MP3.

Plusieurs types de logiciels existent : certains sont payants (Adobe Audition), d’autres sont gratuits.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est l’option gratuite qui me semble la meilleure. D’ailleurs, c’est celle que j’utilise et je vous la recommande fortement. Il s’agit d’audacity.

Facile à installer, vous pouvez faire des essais rapidement en enregistrant les nombreux tutorials que vous trouverez sur internet et Youtube.

Grosso modo, comment ça se passe ?

Ce n’est pas si sorcier. En fait, vous devrez suivre les étapes suivantes :

  • Installez Audacity sur votre ordinateur et branchez votre microphone USB
  • Assurez-vous que votre logiciel enregistre le son à partir de votre microphone
  • Cliquez sur le bouton « enregistrer » de l’interface du logiciel
  • Parlez sans vous arrêter (vous pourrez modifier ou adapter le contenu audio avec le logiciel plus tard)
  • Une fois que vous avez fini, exportez le fichier sous format MP3.
  • Quand vous exportez votre fichier, veillez à choisir la bonne vitesse de bit (bitrate). La vitesse standard la plus conseillée est 128 kb/s. Ainsi, la taille de votre fichier ne sera pas trop excessive.

Et voilà, le tour est joué !

Le contenu de votre podcast…

Contenu

Un podcast classique se décline en 3 étapes : l’intro, l’épisode et l’outro

L’Intro

L’intro est une courte séquence audio en « voix off ». Elle permettra de mettre votre auditeur dans l’ambiance dès le départ.

C’est l’empreinte de votre podcast car elle reflètera votre personnalité et votre style dès la 1ère seconde d’écoute…

Celle-ci peut être également accompagné d’une musique. Veillez à bien la choisir afin qu’elle colle au type de contenu que vous délivrez dans votre épisode.

Attention:  comme les images, les morceaux de musique peuvent être protégés par des licences ou droits d’auteurs.

Mais il est possible d’avoir accès à des banques de données où vous pourrez trouver la musique qui vous convient sans dépenser un euro.

Sur Youtube, vous pouvez notamment en trouver.

L’épisode

C’est le contenu que vous proposez à vos auditeurs. C’est ce qu’ils sont venus écouter ne cliquant sur votre podcast.

Comme déjà expliqué, il est mieux de préparer une série de plusieurs épisodes axés sur une même thématique. Ceci permettra de fidéliser votre public-cible.

L’Outro

L’outro parachève votre épisode en servant de conclusion.

Tout comme pour l’intro, vous pouvez réutiliser la même voix accompagnée de la même musique. Ainsi, vous gagnerez en consistance.

Et maintenant lancez votre podcast !

lancez-vous

Hébergement du podcast

Tout d’abord, assurez-vous de placer vos podcast sur la plateforme adéquate.

Là, il vous faudra choisir une plateforme d’hébergement.

Pourquoi ?

Parce que votre plateforme doit vous fournir la bande passante et la vitesse suffisante … Ainsi vos auditeurs pourront télécharger vos épisodes sans le moindre effort !

Pour cela, les plateformes d’hébergement de fichiers médias offrent des services à des prix peu onéreux.

Dans certains cas, c’est même gratuit si vous ne comptez pas créer beaucoup d’épisodes…

Parmi les plus connues, je vous recommanderais :

  • LYBSIN– Vous pouvez y héberger vos podcasts à partir de 5 $ par mois, avec une bande passante illimitée.
  • BLUBBRY – Vous pouvez y héberger vos podcasts à partir de 12 $ par mois, avec 100 Mb d’espace par mois et une bande passante illimitée.
  • SOUNDCLOUD – Vous pouvez y héberger jusqu’à 3 h de podcast gratuit via le plan basic.  Sinon, vous pouvez y héberger vos podcast de manière illimité chaque mois et ce pour 7,43 euros.

Il y a différents plans et adaptés selon votre budget. Pensez donc au nombre d’épisodes que vous allez créer chaque mois !

Si vous créez 2 épisodes par semaine (soit un total de 8 épisodes par mois), et que chaque épisode dure 1 heure, cela signifie que vous aurez +/- besoin de 400 mb par mois.

Par contre, si vous comptez en faire 1 par mois ET que vous utilisez d’autres formes de médias (blog, chaîne YouTube, etc.), alors votre consommation sera moindre.

Sur base de votre consommation, identifiez le plan qui vous convient le mieux et vous n’aurez pas à faire de changement après 1 mois.

Le flux RSS du podcast

Dès que vous avez choisi votre plateforme d’hébergement, vous pouvez mettre en ligne votre 1er épisode. A ce moment précis, votre flux RSS sera activé par votre plateforme.

Mais qu’est-ce que le flux RSS ?

C’est comme pour un blog, c’est un flux qui va lister tous vos épisodes au fur et à mesure que vous en publiez.

Sur ce flux, vous retrouvez des infos sur vos podcasts (description, titre, illustration, etc.).

Votre plateforme le met à jour. Vous n’avez donc rien à faire.

Par contre, n’oubliez pas de soumettre votre flux RSS à des annuaires spécialisés tels qu’iTunes.  

Mais là encore, vous n’aurez qu’à le faire une fois, votre plateforme se chargeant de diffuser l’info aux annuaires chaque fois que vous mettez en ligne un nouvel épisode…

Parmi les annuaires les plus recommandés, il y a :

  • iTunes – c’est de loin le plus grand annuaire au monde. Alors n’hésitez pas à lui soumettre vos épisodes…
  • Stitcher – son principal concurrent sur le marché.
  • Soundcloud et Youtube – vous pourrez atteindre pas mal de monde en passant par ces plateformes, et notamment YouTube. Inutile de vous expliquer pourquoi

Voilà, vous êtes maintenant fixé et il ne vous manque plus qu’à vous jeter à l’eau. Vous aurez vu que faire du podcasting est très accessible financièrement.

Par contre, il vous faudra un minimum d’organisation quant au contenu, l’enregistrement et l’hébergement.

Si vous avez des questions ou des commentaires à propose de cet article, n’hésitez pas à nous en faire part ci-dessous.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.