Boulevard Leopold III, 1030 Bruxelles
+0496/112.360
info@wordsandbusiness.be

Votre eBook en 5 étapes simples et faciles

Utilisez les bons mots. Dopez vos ventes.

Votre eBook en 5 étapes simples et faciles

votre eBook

Faire un eBook est devenu très accessible de nos jours. Pas besoin d’être un grand infographiste, ni même un rédacteur de contenus rompu à l’exercice.

Qu’il soit de petite ou de grande taille, le problème est ailleurs…

En fait, lorsque vous décidez de créer votre propre eBook, vous devez pouvoir répondre à ces 2 questions :

  • Pourquoi faire un eBook ?
  • Pour qui ?

Une fois que vous savez y répondre, vous pouvez vous lancer. Naturellement, un eBook ne se fait pas en 1 jour. Il demande une certaine préparation et organisation.

Tour d’horizon…

2 questions si importantes

Comme je l’ai précédemment expliqué, avant de vous lancer dans la rédaction de votre ouvrage, vous devez connaître LA RAISON et LE PUBLIC pour lequel vous le faites.

POUR QUELLE RAISONS ?

Généralement, :

  • pour « vendre » son expertise dans le domaine
  • pour attirer des leads vers ses produits et obtenir des adresses email

Par exemple, dans mon cas, j’ai réalisé un eBook sur le copywriting, afin de faire connaitre l’expertise que j’ai acquise dans le domaine, et ce à travers mes divers travaux (blog, missions, lectures, etc.)

POUR QUI ?

Et plus précisément : qu’est-ce que mon public essaye d’accomplir et de quelle manière le contenu de mon ebook est lié à leurs objectifs ?

Ce point est très IMPORTANT: en effet, rien ne sert de faire un eBook pour faire un eBook. A quoi bon écrire un livre sans vraiment savoir quelle valeur ajoutée il apportera à vos leads ?

Là encore, il n’y a pas besoin de tourner en rond. Il faut essayer d’être spécifique.

Imaginez que vous travailliez dans le secteur médical, et plus particulièrement celui de la chirurgie plastique et esthétique. Vous allez viser, dans ce cas, des chirurgiens, des centres hospitaliers ou bien des cliniques privées

Et votre eBook pourrait les aider à augmenter / toucher davantage leur clientèle ou à rendre leurs services plus accessibles via le net en leur enseignant des techniques de copywriting.

Ce n’est qu’un exemple. Cela s’applique à pleins de domaines, différents du copywriting…

Écrivez, relisez et formatez votre eBook

Tout d’abord, vous devez trouver un TITRE accrocheur. Si le titre ne retient pas l’attention d’un lecteur, il ne sera jamais lu.

Pour ce faire, ce titre doit être spécifique.

Dans mon cas, je l’ai nommé « l’ABC du copywriting ».

C’est un thème assez large, me direz-vous.

Oui, c’est vrai, mais je le rends UNIQUE en complétant ce titre d’une promesse du type : « boostez votre business en 15 étapes simples et efficaces ».

Le lecteur potentiel sait de quoi mon eBook parle, mais en plus il sait quel problème il va pouvoir surmonter avec.

Une fois le titre trouvé, vous pouvez vous mettre à ÉCRIRE. Un conseil : rendez votre contenu lisible, et ce de la manière suivante :

  • Utilisez des titres et des sous-titres régulièrement afin d’aérer votre contenu
  • Privilégiez les courts aux longs paragraphes. Même chose pour les phrases.
  • Utilisez de manière stratégique le gras et l’italique pour souligner  les mots qui traduiront bien votre message.
  • Illustrez votre eBook avec des photos, mais veillez à lire la licence.
  • Choisissez une police bien connue(s), comme Verdana, Arial ou Georgia.
  • Limitez-vous à une taille entre 12 et 14 pour le corps de texte.
  • Enfin, présentez votre contenu sous forme de Bullet points – autant que possible.

Pour le FORMATAGE, vous pouvez utiliser n’importe quel programme de traitement de texte, à savoir :

  • Microsoft Word
  • OpenOffice
  • Pages
  • Google Doc

Par ailleurs, la plupart de ces programmes de traitement de texte peuvent convertir un fichier en PDF. Pour ce faire, vous devez aller dans Dossier / Exporter en PDF.

Attention : la formulation peut être légèrement différente selon le programme que vous utilisez.

Lors de cette étape, n’oubliez pas un détail, et pas des moindres : la couverture de votre livre !

Vous pouvez créer une couverture en vous inspirant des modèles proposés sur le site Canva. Une large palette d’image est gratuite et vous pouvez les éditer à votre guise. Facile à utiliser, je l’ai utilisé pour préparer la mienne.

Il n’y a pas photo : c’est ce qui se fait de mieux actuellement et à zéro coût.

Une fois que vous avez fini votre première ébauche, vous pouvez passer à la prochaine étape : la RELECTURE.

Pour cela, relisez à haute voix votre contenu afin de relever les incohérences grammaticales ou la lourdeur de votre style.

Enfin, n’hésitez pas à faire relire votre contenu par une personne extérieure. On a beau relire plusieurs fois sa copy, mais on a tendance à ne pas tout remettre en question.

Maintenant est venu le temps d’en faire la Pub…

Voilà votre eBook est écrit et relu. Vous avez tout : son titre accrocheur, son contenu, sa couverture et vous savez à qui vous adresser.

Ok, mais comment le faire connaître ? Via quel canal ?

La 1ère chose que j’ai faite est de chercher une plateforme via laquelle je pourrais le distribuer ou le vendre.

Il y a, par exemple, le Direct Publishing chez Amazone. Avec eux, vous pouvez facilement vous faire connaître. En plus, vous pouvez optimiser la promotion de votre eBook via des mots-clés sur le site.

Mais je n’ai pas choisi cette option-là, car je préfère faire une pub plus ciblée via mes réseaux sociaux. C’est un choix. Mais rien ne vous empêche de passer par Amazon et consorts.

Ensuite, il y a pleins d’autres plateformes ou services en ligne qui vous aide de la mise en page jusqu’à sa publication. Si vous avez les moyens et que vous comptez en publier plusieurs, vous pouvez essayer des services tels que SELZ.  Seulement, vous devez payer un abonnement pour ce type de service. Selon moi, on dispose sur le net de tous les outils nécessaires pour « formater », et « marketer » son produit.

Par exemple, vous pouvez le « publier » via Facebook ou LinkedIn. Les gestionnaires de publicité y sont très poussés.

Selon le type de public, vous allez devoir vous diriger soit vers des particuliers (B2C), soit des entreprises (B2B). Facebook est plus adapté pour le B2B, tandis que Linkedin pour le B2C. Mais, dans certains cas, vous pouvez toucher votre cible via les 2 canaux.

Toujours est-il qu’il est très facile de créer une campagne de pub pour votre eBook.

Quel que soit le réseau social, vous pouvez :

  • Mettre la photo de votre ouvrage
  • Rédiger un court texte pour pousser l’action
  • Choisir le type de CTA (télécharger, prendre contact, etc.)
  • Mettre le lien qui redirige vers la page de téléchargement de votre eBook
  • Bien cibler votre public (mais ça, vous savez déjà…)
  • Définir votre propre budget.

QUID du téléchargement de votre eBook ?

Enfin, vous devez rediriger votre client ou lecteur vers la page depuis laquelle il va télécharger votre chef d’œuvre.

Cela peut se faire de 2 manières :

  • Soit sur une page de votre site web
  • Soit sur une page d’atterrissage (ou landing page) où vous invitez vos clients potentiels à donner leurs coordonnées en échange du livre.

Personnellement, je trouve la seconde option plus efficace. Il vaut mieux faire une page uniquement dédiée à votre eBook que de la « diluer » sur une page de votre site. Vous mettez en exergue la promotion de votre produit et donnez ainsi le sentiment qu’il est unique et nouveau.

Pour créer une page d’atterrissage, vous avez plusieurs moyens tels que Aweber ou Mail Chimp. Il y a des modèles gratuits ou bien vous pouvez le créer vous-même. Et c’est Gratuit ! (Jusque dans certaines limites).

Enfin une dernière chose…

Avant de vendre ou d’offrir votre chef d’œuvre, assurez-vous qu’il soit déposé auprès de la Bibliothèque Royale de Belgique.

Cela concerne toute publication numérique ou non-numérique de plus de 3 pages.  Comme tout eBook comprend entre 5 et 80 pages en général, il faudra que vous fassiez le nécessaire.

Pour cela, je vous recommande de :

  • Référencer votre livre en tant qu’auteur
  • Faire la demande d’un numéro ISBN

Le coût pour cette opération est estimé à 25 euros. Pas plus.

En bref

Comme vous pouvez le constater, un eBook demande un minimum d’organisation et de préparation.

Par contre, pour ce qui est du coût, vous pouvez tirer votre plan avec un budget modeste.

Revoyons les différents éléments d’un eBook:

  • Le logiciel traitement de texte (Word, OpenOffice, Google Docs) : GRATUIT
  • Le budget pour votre landing page (mail chimp) : GRATUIT, si vous la créez vous-même.
  • Le budget pour votre pub sur réseaux sociaux (Fb, linkedin) : variable, mais en ciblant votre public, vous réduisez les coûts.
  • La couverture de votre eBook (Canva) : GRATUIT
  • Le formatage de votre eBook (en PDF) : GRATUIT
  • Le dépôt + le code ISBN de votre eBook : 25 euros

Maintenant, si vous avez déjà créé un eBook et que vous avez d’autres moyens permettant d’en réduire les coûts ou d’en améliorer la qualité et la diffusion, n’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.